MEMOIRE DE LA TERRE
MEMOIRE DE LA TERRE

L’association Mémoire de la Terre & Développement

 

       ■ En 2003, créée sous le nom d’Amitié France Congo,

l’association a commencé son activité humanitaire et culturelle près de Brazzaville.

Aujourd’hui, Mémoire de la Terre et Développement       

s’ouvre  à l’Afrique toute entière,  à la Mongolie,  à l'Amérique du Sud; elle s'ouvre également à toute région du globe où les traditions ancestrales risquent de se perdre. Partout où des enfants risquent d'être coupés de la mémoire de leur culture.





       ■ Son objet :

Une aide humanitaire et culturelle aux pays du monde,

pour le développement d’une culture de la Paix.

Aménagement de logements : habitat, écoles, orphelinats, dispensaires, ateliers.

Fourniture de soins.

Développement culturel : langue, connaissances scientifiques françaises.

Sensibilisation à la protection, à la connaissance et au développement des patrimoines immatériels

et de l’environnement naturel.

 

 

Le projet Ambohidahy-Madagascar

 

Transformer l’enseignement général abstrait de l’école de Ambohidahy (150 élèves) en Enseignement Général et Technique, du CP au Certificat d’études :

Projet d’enseignement général et technique aux enfants de la Brousse pour les préparer à la vie, tout en leur fournissant quotidiennement leur repas à partir des plantes qu’ils auront cultivées eux-mêmes dans le jardin scolaire.

Moyens :

Jardin scolaire pour enseigner le maraîchage aux enfants                                                   de la brousse

Chaque classe aura son lopin de terre à cultiver : riz, manioc, maïs, haricot.

Les cultures tourneront à la saison des pluies, qui va d’octobre à mars.

La terre aura été préalablement labourée au tracteur par un adulte, et confiée ensuite aux enfants.

Les outils seront adaptés à la taille des enfants.

Classes d’enseignement général et technique

Enseignement des techniques agraires, d’élevage.

Enseignement technique d’entretien du matériel.

Atelier bois et fer.

Notions d’agronomie, d’économie, de gestion.

Formation à l’autogestion, dès les petites classes, par la gestion de micro-crédits

La moitié du revenu de la récolte sera affectée aux dépenses matérielles scolaires : craies, cahiers etc...

L’autre moitié ira au remboursement de l’achat des outils.

 

Objectifs :

Acquisition d’une valeur professionelle sur le marché du travail, et du sens de la valeur personnelle.

Responsabilisation des jeunes qui veulent être les acteurs de leur propre développement.

Ce projet va dans le sens de la dignité humaine et du développement durable authentique.

 

 

Le projet Congo-Brazzaville

 

Philosophie :

« Au Congo comme dans beaucoup de pays africains, la culture est un choix qui change la

vie. “Wa dia fwa yika dio”, c’est-à-dire : si tu hérites d’un bien clanique, fructifie-le parce

qu’il doit passer de génération en génération.

Et Paul FOUNDOU affirme que “jusqu’à présent, nos proverbes n’exercent pas assez

d’attrait sur le public étranger, et même national. C’est de notre faute pour une grande part ;

nous nous sommes contentés d’en donner la nomenclature, et non point leur essence,

leur clé”. »

Frère Simplice MBAKHA, documentaliste

C'est ce que nous voulons essayer, par notre travail de diffusion, de réaliser.

C'est autour de cet objectif que nous souhaitons rassembler nos partenaires : des hommes et des femmes qui perçoivent

que cette sagesse ancestrale africaine peut les rejoindre dans leur propre expérience de vie.

Objectifs :

Réinsertion des enfants de la rue abandonnés.

Réinsertion des prisonniers mineurs.

Création d’ateliers d’apprentissage des métiers.

Création d’un centre d’insertion professionnelle pour adultes handicapés.

 

Les Enfants Ecrivains de la Brousse

Une réflexion :

Comment tisser des liens amicaux entre donateurs et aidés ?

Nous ne voulons pas glisser vers un paternalisme insidieux, insipide !

Nous préférons vibrer à la flamme du Coeur...

Nous savons que les Africains ont besoin de se savoir reconnus et appréciés pour ce qu’ils sont.

Et que leurs traditions orales véhiculent des perles de sagesse.

C’est bien parce que la Reine de Saba était à la recherche de la Sagesse qu’elle quitta pour un temps l’Afrique, berceau de l’humanité,

et entreprit vers Salomon son long voyage, dans cette quête qui caractérise tout homme véritablement civilisé.

“Avec chaque vieillard qui meurt, c’est une bibliothèque qui meurt...”

Où mènerait un développement économique pour des personnes qui ignorent leurs racines ?

Pour avoir un futur, toute personne doit avoir une mémoire !

 

Les Enfants écrivains de la Brousse ® :

Les écoliers de la Brousse africaine, en interrogeant leurs Anciens et en le mettant par écrit, vont au secours

de leur mémoire pour construire leur futur.

Ces jeunes n’y arriveront pas tout seuls. Ils ont besoin d’aide.

Nous pouvons réunir des dons afin d’imprimer un recueil de perles de sagesse.

Cela, nous savons le faire.

Mais faire entendre la petite voix d’un enfant relayant la mémoire de ses Ancêtres n’est pas chose

aisée...

 

Parrainage des Enfants écrivains de laBrousse

Nos partenaires

Ville de Clamart

Paul-Loup Sulitzer

Ecrivain français traduit en plus de 40 langues. Passionné d'humanité et de transmission aux jeunes générations,

il a accepté de soutenir et guider les Enfants écrivains de la Brousse.

Pères Trinitaires - Mission catholique (EKAR)

Pères Philippe BUSTINZA et Jose HERNANDEZ, responsables du projet Ambohidahy Madagascar.

Père Nicola ROCCA, provincial d’Italie du Sud, responsable des communautés du Congo Brazzaville, du

Gabon et du Brésil. Directeur du Centre de réhabilitation pour handicapés à Gagliano (Italie) où viennent, de toute

l’Europe, se former des responsables de centres de vie pour handicapés.

Religieuses Trinitaires de Valence

Fondées au XVI° siècle, dans la mouvance des Frères de l’Ordre, elles ont leur hiérarchie propre et sont

présentes dans 30 pays, au plus près des pauvres qu’elles aident à sortir de toutes les formes de misères par

l’enseignement et les soins.

IDM-Création

Pierre de Galzain

Comédien et metteur en scène. Directeur du Théâtre Légende.

Dieudonné GNAMMANKOU

Fondateur des Editions DAGAN, historien et écrivain de renommée internationale, Dieudonné Gnammankou a

notamment dirigé les Editions du Monde Global. Son livre sur Abraham Hanibal, le bisaïeul africain de Pouchkine,

traduit et primé en Russie, est actuellement en cours d’adaptation au cinéma en France. Membre permanent du

Jury du Prix littéraire Ahmadou Kourouma du Salon International du Livre de Genève.

 

 

 

 

 

 

 

Votre interlocuteur

Hélène Saverny

1 CERFROID

02810 BRUMETZ

 

Téléphone : 03 23 71 40 30

Fax : 03 23 71 23 04

Email : contact@memoiredelaterre.com

Pour nous trouver :

MEMOIRE DE LA TERRE
1 CERFROID
02810 BRUMETZ

 

Téléphone : 03 23 71 40 30

 

Thierry Goguel Ethnologue

Liens de sites amis

Cerfroid Maison de la Trinité
Equipe Vehicules
Business directory
Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© MEMOIRE DE LA TERRE